Shakespeare, dramaturge (en) français

Être ou ne pas être?Personne sait vraiment qui a écrit les pièces de William Shakepeare.  Nous n’avons pas un seul mot de ses pièces dans son propre écriture.

En partie, c’est parce que la première compilation de ses œuvres (et la plus renomée) était le Premier Folio (anglais: First Folio), fait par ses collègues en 1623, sept ans après la mort de l’auteur.

On croit qu’il y avait peut-être 1,000 copies du Premier Folio.  Aujourd’hui peut-être 228 existent encore.  Le British Library, bibliothèque du Royaume-Uni, en a 5.  À Washington, DC, pas loin du Capitole des États-Unis, la Folger Shakespeare Library (bibliothèque; site en anglais) en a 79.

Shakespeare était rusé, sage, et enjoué.  Même dans les pièces les plus serieuses, il jouait avec des mots et avec des idées.

Henri V raconte l’histoire du roi d’Angleterre qui était vainqueur à la bataille d’Azincourt (en anglais, Agincourt).  Les gens à l’epoque de Shakepeare (175 ans plus tard) ont vu Henri comme un de ses rois mieux.

Probablement, ils savaient aussi que Henri ne pouvait pas parler français.  Il a vécu 350 ans après Guillaume le Conquérant, et on croit qu’il était le premier roi d’Angleterre après Guillaume qui employait anglais à sa cour.

C’est pourquoi (je suis convaincu) Shakespeare a mit certaines scènes dans Henri V. Il jouait souvent, dans ses autres pièces, avec des malentendus.  Ici, Catherine, princesse de la France, veut apprendre anglais.

Vous devez comprendre que les mots sont ceux de Shakepeare–pas une traduction.

Nous verrons Catherine encore–quand elle rencontre le roi Henri.

(Ajouté plus tard: voici leur rencontre.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *