Le déserteur

Quand j’étais étudiant, j’ai entendu une version de cette chanson, chanté par Paul Stookey (de Peter, Paul and Mary).  Les paroles sont ceux de Boris Vian.

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir

Mr. President:
I’m writing a letter
That maybe you’ll read
If you have time
I’ve just receive my orders
To leave for the war
By Wednesday night.

Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C’est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m’en vais déserter

Mr. President, I don’t want to do it
I wasn’t put on earth to kill anybody
Not that I want to upset you, but I have  to tell you
My decision’s made: I’m going to desert.

Depuis que je suis né
J’ai vu mourir mon père
J’ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j’étais prisonnier
On m’a volé ma femme
On m’a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J’irai sur les chemins

In my life, I’ve seen my father die,
I’ve seen my brothers leave, seen the tears of my children

My mother suffered so much, she’s in her grave
She laughs at bombs.  She laughs as poems.
When I was a prisoner, they stole my wife
They stole my soul, my entire past.
Well, early tomorrow, I’ll slam the door
In the face of the dead years
I’ll hit the road.

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d’obéir
Refusez de la faire
N’allez pas à la guerre
Refusez de partir
S’il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président

I’ll beg my way on the roads of France
In Brittany, in Provence, and I’ll tell people:
Don’t do what you’re told.  Don’t do it.
Don’t go to war.  Refuse to report.
If blood must be shed, shed yours
You’re a righteous man
Mr. President

Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer

If you come after me, tell your police
That I won’t be armed, that they can shoot.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *