Zachary m’enseigne le français “Au bord du Lac Bijou”

Voici la troisième chanson de Zachary Richard que j’ai mis dans la charrette. C’est parce que j’ai écoute son album Cap Enragé dans ma voiture. Mon français n’est pas assez fort pour comprendre toutes les paroles des chansons. Donc, il me semble que, parce que j’ai l’envie de mieux comprendre l’histoire de chaque chanson, Richard est comme un professeur.

Par exemple, dans la chanson Au bord du Lac Bijou:

    • La rivière rejoint la levée: je n’ai pas su “rejoindre.”
    • Dedans: même si je reconnais ce mot, il ne fait pas parti de mon vocabulaire actif
    • Serré: un verbe que je ne savais pas

Évidemment, il y a de grandes lacunes dans mon français. Mais pendant toute ma vie, j’ai toujours voulu entendre l’histoire — c’est-à-dire, comprendre plus pas seulement l’histoire racontée, mais l’histoire derrière l’histoire.

Avec les chansons que j’ai partagé ici dans ma charrette, qu’ils soient en français ou dans une autre langue, je veux les saisir — comme Richard chante, les tiens serré.

Au bord du Lac Bijou

Dans le Sud de la Louisianne, dans le bois d’Attakapas,
Où la rivière rejoint la levée.
Planté dans l’anse est un vieux chêne vert,
Au bord du Lac Bijou.

In South Louisiana, In the Attakapas wood
Where the river meets the levee
Planted in the cove is an old live oak
On the shore of Lake Bijou

Dans son feuillage, où les branches font leur crochet,
Les hirondelles reviennent chaque printemps.
Ils se réfugient dedans ce chêne vert,
Au bord du Lac Bijou.

Amongst its leaves, in the tangle of the branches
The swallows return every spring
They find refuge in that old oak
On the shore of Lake Bijou

Chœur / Chorus:

Tourne, tourne dans mes bras.
Tien moi serré encore.
Reste avec moi en bas ce chêne vert
Au bord du Lac Bijou.

Turn, turn in my arms
Hold me tight once again
Stay with me underneath the live oak tree
On the shore of Lake Bijou

C’était l’année de cinquante et sept,
La première fois je les ai vu.
Les deux ensemble, se bâtir un nid
Au bord du Lac Bijou.

It was in 1957
The first time that I saw them.
The two together, building their nest
On the shore of Lake Bijou

Ils revenaient quand l’hiver était fini,
Je les appelais Pierre et Marie.
Un grand monsieur, noir comme la nuit,
Sa demoiselle avec lui.

They would return when the winter was done
I called them Pierre and Marie
A big «Monsieur » black as the night.
His lady by his side

Chœur / Chorus

Pendant le carême ce dernier mois d’avril,
Je lui ai vu une dernière fois,
Un oiseau seul, posé sur sa branche
Au bord du Lac Bijou.

During Lent this last April
I saw him one last time
A lone bird, waiting on his branch
On the shore of Lake Bijou

Il restait tranquille, son coeur après se casser,
Guettant du matin au soir,
Jusqu’au dimanche qu’il est parti aussi
Du bord du Lac Bijou

He was still, his heart breaking
Watching from morning until night
Until that Sunday when he was gone
From the shore of Lake Bijou

Tourne, tourne dans mes bras.
Tien moi serré encore.
Reste avec moi en bas ce chêne vert
Au bord du Lac Bijou.

Turn, turn in my arms
Hold me tight once again
Stay with me underneath the live oak tree
On the shore of Lake Bijou

Une autre version, avec Richard et Isabelle Boulay (même si elle n’est pas habillée pour le bayou):

6 thoughts on “Zachary m’enseigne le français “Au bord du Lac Bijou””

  1. Est-ce qu’Isabelle ne porte jamais de jean? Si elle reste en bas de chêne vert, sa belle robe noire ne sera pas trop pratique.

  2. Bonjour. Je vais essayer de compléter ton excellente traduction:
    – “rejoindre” peut se traduire dans ce cas par “to merge”: “Where the river merges the levee”.
    -“dedans” peut se traduire par “inside”; c’est une forme ancienne ou familière: les jeunes enfants disent souvent “je vais dedans la maison” au lieu de “dans la maison”.
    – “serré”: tu l’as parfaitement traduit par “tight”.
    Dans ta page “le chauffeur”, on dit “pratiquer LE français” et plus loin “écrire EN français.
    Bravo pour ton excellent français. N’hésite pas à me demander si necessaire.

    Richard
    (de France, mais qui adore la Louisiane, que j’ai visitée il y a deux ans, son histoire et ses liens parfois oubliés avec la France (de même que l’Acadie), et Zach Richard, of course!)

  3. Merci beaucoup, Richard.

    Ce qui suit, j’espère que tu comprends, s’agit d’une discussion et non d’un différend.

    Je comprends ce que te veux dire avec « rejoindre » — mais une levée est une sorte de barrière – de terre ou de béton, par exemple. Voici une photo:
    Une levée

    Donc, en anglais je ne dirais pas « merge » – Google Translate me dis que ça veut dire peut-être fusionner ou se mêler.

    Je suis reconnaissant pour tes commentaires, et j’ai déjà corrigé les erreurs que tu as mentionné.

    En fait, c’est trop longtemps que je n’ai mis rien ici dans la charrette. Avec le nouvel an, j’espère de le faire plus souvent.

    Dave

  4. Tout à fait d’accord, le verbe “to merge” ne convient pas dans ce cas; ta traduction était donc bonne … 🙂
    A bientôt dans la charette, j’espère.
    Amicalement.
    Richard

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *