Le chemin de Calum

Ce poste-ce n’est pas sur une chanson, mais une histoire et une douce mélodie. Si vous avez l’envie, jouez la vidéo pendant que vous lisez.

Sur l’île de Raasay, dans l’ouest de l’Écosse, il y avait un homme, Malcolm MacLeod. Son nom en gaélique était Calum MacLeòid. Né en 1911 à Glasgow, il a démenagé avec son mère à Raasay environ 1914, et il y a resté toute sa vie.

Les habitants de Raasay ont essayé pendant des années pour avoir une route construite. Enfin, Calum a décidé de le faire lui-même, et il a acheté un manuel (écrit en 1900) sur la thème de–la construction de routes.

Le département d’ingénierie du ministère de l’Agriculture a effectué des travaux de dynamitage. Puis, Pendant dix ans, de 1964 à 1974, Calum a travaillé–la plupart du temps, avec une pelle, une pioche et une brouette.

Il a construit un et trois-quart miles de route, ou 2,8 kilomètres par lui-même. Après il a fini la route, l’administration locale a approuvé son revêtement.

calum road 01 marker

Ce sentier de randonnée ancien à Arnish
– une distance de 1,75 miles (2,8 km) –
a été élargie à une route à voie unique
avec des lieux de passage
et préparé pour le revêtement par
Malcolm MacLeod, B.E.M.
1911 – 1988
d’Arnish de Sud.
Il a acommpli ce travail seul
sur une période de dix ans.

Le chemin de Calum
Le chemin de Calum

Un panneau fait par un local:

calum road 03 bumps

(Le panneau de signalisation routière officielle n’a pas de porc; c’était ajoutée.)

1 thought on “Le chemin de Calum”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *